Le Togo s'est résolument engagé dans le cadre de l'agenda éducation 2030 à atteindre le quatrième Objectif de Developpement (ODD4) qui est celle d'assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Dans ce sens des réformes s'effectuent pour corriger les dysfonctionnements consécutifs à la création anarchique des établissements scolaires communautaires et également mieux planifier la gestion et le pilotage du système éducatif au Togo. C'est dans ce cadre que le ministère des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle a initié un processus d'élaboration d'une carte scolaire prospective dont le but sera de maitriser la création d'établissements scolaires publics et de planifier les besoins en personnel enseigant, en infrastructures et en équipements scolaires. En effet la carte scolaire est une forme de planification au niveau local et national dont la finalité est la programmation des besoins futurs en matière d'éducation.

Elle implique la mesure de recherche appropriée pour arriver à une grande équité dans les possibilités d'accès et les conditions d'enseignement. La carte permet donc de proposer une meilleure manière d'organiser le système éducatif par la planification et la stimulation de l'offre éducative. Le processus de la mise en place de cette carte scolaire a commencé par une première phase préparatoire avec l'appui de l'Institut International de la Planification de l'Eduaction(IIPE) de l'UNESCO suivit de son lancement officiel le 23 août 2018. Des ateliers de formation avec des décideurs et acteurs dans toutes les régions éducative ont suivit.

La deuxième activité a été la formation complète des équipes sur le processus de la carte scolaire suivi de trois ateliers diagnostics dans la seconde phase préparatoire de ce projet. Ce jeudi 13 juin les acteurs du système éducatif togolais se sont retrouvé en atelier à Lomé pour la validation du rapport de l'étude diagnostique de cette carte scolaire, ce qui marque la fin de la phase préparatoire.

" il s'agit d'analyser le contenu proposé dans la carte scolaire pour un système éducatif de qualité au Togo. Définir les normes qui garantissent la qualité, élaborer un guide pour la généralisation, estimer les besoins futur pour planifier les recrutements dans le système et plancher sur les constructions d'écoles. Les acteurs ici présents apporteront leur contribution pour une amélioration de la carte scolaire et le partager afin de permettre aux autres préfectures de diagnostiquer pour avoir à la fin un document parfait" a indiqué Mr Isali Kpomègni Kossi, chef statistique à la Direction de la Planification de l'Education et de l'Evalutaion(DPEE).

Cette carte scolaire remplira une triple fonction notamment obtenir une grande égalité d'accès en matière d'éducation, rationaliser l'utilisation des ressources disponibles et arriver à une meilleure mise en oeuvre des réformes du système éducatif togolais. A court terme elle permet d'améliorer la préparation de la rentrée scolaire en mettant à disposition les informations nécéssaires à l'identification des besoins spécifiques y afférents.

A long terme, elle permet d'accroître l'accès aux informations et rationaliser l'utilisation des ressources en fonction des besoins réels. Après cette phase de l'étude diagnostique suivront la projection de la demande futur, la définition des normes et enfin l'élaboration de la carte scolaire prospective.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…