Une correspondance signée lundi par le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs demandant aux directeurs régionaux des arts et de la culture d’organiser les acteurs culturels de leurs ressorts fait l’actualité au Togo.

Refus de vouloir comprendre ou désir de nuire à l’autorité, les Togolais se sont induits dans des débats stériles autour de ce projet qui offre pourtant des opportunités aux acteurs culturels.

De sources bien indiquées, l’objectif du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et du gouvernement est d’amener les artistes à se reconvertir durant cette crise en attendant que les spectacles, concerts et expositions …. reprennent. 

Bonne foi oblige, avant le courrier, le ministère de la culture leur a envoyé des fiches à remplir afin qu’ils choisissent eux-mêmes ce qu’ils veulent faire durant cette période de pandémie. 

Contre toute attente, les débats depuis hier sur les réseaux sociaux et dans l’opinion font croire qu’avec reconversion les artistes vont embrasser d’autres corps de métier. Pire encore, ils font croire les agriculteurs, les femmes des activités génératrices de revenus et artisans appuyés par le gouvernement à travers le FNFI sont des moins que rien.

Or, la reconversion signifie pour les pouvoirs publics une activité parallèle aux artistes en cette période du covid19 où tout est arrêté pour eux.  Elle pourra, quand tout va reprendre, être une activé parallèle.  Au-delà des 30.000f du FNFI des projets culturels des artistes d’un coût plus élevé peuvent être financés.

Les mauvaises interprétations ont fait sortir le Ministre Kossivi EGBETONYO, Ministre de la Culture, du Tourisme et ... dans une note dont Empreinte News a copie mardi.

L’émissaire du gouvernement tient à rappeler que la participation des artistes à l’entreprise en cours est tout à fait volontaire. Ensuite, l’initiative a été hautement appréciée par ceux d’entre les artistes conscients de la nécessité d’avoir une activité alternative, la survenue de la pandémie nous enseignant qu’autant que faire se peut, il faudrait diversifier nos sources de revenus.

« Le gouvernement explore toutes les pistes pour un meilleur accompagnement du secteur de la culture, l’un des plus durement éprouvés par la survenue de la pandémie. Dans toute la mesure du possible, le gouvernement accompagnera les artistes désireux de faire œuvre utile » rappelle les dernières lignes du document.

Lire la lettre officielle

Télécharger les pièces jointes :

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…