Il est désormais possible aux prisonniers d’enregistrer des messages audio dans lesquels ils expriment leurs souhaits concernant les conditions de leur détention.

C’est grâce à une initiative de l’association Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunis et les Détenus (SMPDD) et financée par l’Union Européenne.

Le projet s’inscrit dans le vaste programme de modernisation de la justice entrepris depuis quelques années par le Gouvernement afin d’humaniser davantage les conditions dans les milieux carcéraux et d’assurer aux détenus une réinsertion sociale complète.

Sont concernées pour le début, les prisons de Lomé, Aneho, Vogan, ,Tsévié et de Bassar.

Plus dans cette catégorie : L’indemnisation démarre mardi. »

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…