Le Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) va démarrer mardi la phase de l’indemnisation des victimes des troubles sociopolitiques survenus au Togo entre 1958 et 2005.

137 premières de ces victimes (celles de 2005 particulièrement) portant encore des séquelles physiques ou psychologiques graves et nécessitant des soins sont concernées.

Les organisateurs ont présenté  à la presse mercredi les contours de l’activité de même que le suivi médical confié à l’ONG « Aimes Afrique » de Dr Serge Michel Kodom reconnue d’utilité sociale à cause de ses nombreuses consultations médicales spécialisées foraines gratuites dans les villages et hameaux reculés.

 Le processus d’indemnisation, pour rappel, fait partie du programme de réparation conçu par la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR). Pour cette phase le HCRRUN a bénéficié d’une enveloppe de deux milliards de FCFA du gouvernement.

 

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…