Comme promis dans son communiqué du 23 novembre, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l'Unité Nationale (HCRRUN) a démarré mardi la 2e phase de la mise en oeuvre du volet indenmnisation de son programme de réparation.

55 victimes venues de Lomé Commune et environs ont donné le ton de cette opération qui prend fin vendredi. Contrairement à 2 milliards débloqués lors de la première phase, le gouvernement a mobilisé une enveloppe conséquente de 5 milliards de FCFA.

En conférence de lancement de l'opération, la présidente de l'institution Awa Nana-Daboya a appelé les victimes à une patience.

"Dans un souci d'efficacité et en vue d'une prise en charge efficiente des victimes, celles-ci seront reçues en plusieurs vagues. C'est pourquoi une fois encore j'exhorte toutes les victimes en général et les victimes vulnérables en particulier à faire montre de sagesse et de patience car l'État, à travers le HCRRUN, ne laissera personne en marge du processus en cours" a-t-elle fait comprendre.

L'opération sera essentiellement marquée par des indemnisations et des prises en charge psycho-medicale à assurer par l'ONG AIMES AFRIQUE et les medecins de CHU Sylvanus Olympio.

Résultante des recommandations de la CVJR,le programme de réparation est fortement soutenu par les pouvoirs publics de manière à recoller le tissu social déchiré à cause des violences politiques, à faciliter l'ancrage de la justice sociale et de la démocratie pour une réelle réconciliation entre fils et filles du Togo.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…