Le Togo connait une baisse significative des maladies tropicales négligées (MTN) à chimiothérapie notamment les schistosomiases, les géo-helminthiases et l'onchocercose aprés une évaluation d'impact menée en 2015.

Ce avancé est due aux traitements de masse(TDM) lancé dans le pays chaque année depuis 2010. En effet le Togo vise suivant les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé(OMS), l'élimination de l'onchocercose par la réduction de sa prévalence en déçà de 5% dans les villages où elle reste encore élevée, au moyen des TDM. Les améliorations montrent que la prévalence des géo-helminthases est passé de 33% en 2009 à 11,6% en 2015, celle des schimiosomiases de 23% en 2009 à 3% en 2015 et la microfilarémie de l'onchocercose est passée de 5% en 2009 à moins de 2% en 2015. Cependant, ces prévalences sont encore à un seuil qui nécéssite la poursuite de la chimiothérapie préventive dans les régions sanitaires sus-citées.

Ce lundi 17 juin , le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique (MSHP) a lancé officiellement les Traitements de masse de l'année 2019 à base communautaire par la distribution d'Albendazole, de Pratiziquantel et d'Ivermectine dans les cinq régions sanitaires du Togo à savoir les Savanes, la Kara, la Centrale, les Plateaux et la Maritime.

Le but de cette opération qui se tient du 18 au 29 juin 2019 est de contribuer à la réduction de la prévalence des MTN à chimiothérapie notamment administrer l'Albendazole à au moins 95% des enfants d'âge scolaire(EAS) dans les zones endémiques aux géo-helminthiases selon les cibles définies, traiter à l'Ivermectine au moins 80% de la population des 100% des communautés endémiques à l'onchocercose élues pour les TIDC, traiter au Praziquantel au moins 95% des EAS et des adultes dans les zones endémiques aux schistosomiases et faire la sensibilisation sur le lavage des mains, le nettoyage du visage, l'utilisation de l'eau potable, des MILDA et des latrines dans 100% des ménages visités.

Ainsi 11970 agents communautaires impliqués dans les traitements de masse et 800 personnels de santé sont mis sur cette opération. Ils interviendront concernant les cibles suivant: Albendazole aux enfants dont l'âge scolaire est entre 05 à 14 ans dans les zones endémiques, l'Ivermectine pour les sujets de 5 ans et plus dans les zones endémiques et le Praziquantel pour les sujets de 5 ans et plus dans les zones endémiques.

L'opération 2019 des TDM a été lancé par le Sécrétaire Générale du ministére de la Santé Mr Sosinou Awoussi qui a invité les Médias, les leaders communautaires et religieux, les parents , la société civile et les populations des cinq régions concernés à adhérer à cette importante activité. Une petite cérémonie de remise officielle des médicaments par les partenaires au minsitères de la santé à animée le lancement. Pour information, la stratégie retenue est le TDM à base communautaire par l'approche porte-à-porte.

Il consistera au rencensement des membres des ménages, l'administration d'Albendazole, de Praziquantel et d'Ivermectine et la sensibilisation sur le lavage des mains et l'utilisation de l'eau potable. La durée totale de cette intervention est de douze jours.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…