Lomé acceuille depuis ce mardi un atelier régional de trois jours, sur la place des Agents de santé communautaire dans le contexte de la couverture sanitaire universelle. Prévu se tenir du 17 au 19 septembre, cette rencontre permettra aux participants d'échanger sur les défis et les modéles de financement des Agents de Santé Communanutaires(ASC) et également sur les questions politiques et règelementaires dans le cadre de la couverture sanitaire universelle dans la sous région. Parlant de sous région, prennent part a ce rendez-vous environ cent participants venus des neuf pays du partenariat de Ouagadougou notamment le Benin, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Sénégal, la Mauritanie, le Niger et le Togo. Ceci démontre de l'importance du sujet qui est au centre de ce atelier régional. En effet les Agents de Santé Communautaire dans beaucoup de pays, font face à d’énormes difficultés majeures lors de leurs différentes interventions. La prinicipale cause est le manque de rémunération et en outre la non harmonisation de leur motivation par l’Etat et les partenaires. On note également l’absence de plan pour leur financement, l’absence de statut dans les systèmes de santé. Des problémes qui doivent urgement trouvé de solution. C’est fort de ce constat que cet atelier est organisé par les pays du partenariat de Ouagadougou, avec le soutien financier de l’USAID et l’assistance technique du projet USAID Health Policy Plus en synergie avec l’OOAS, l’UNFPA, l’UCPO et l’OMS. Au cours des travaux les participants partageront leurs expériences. Des panels sur les nouvelles avancées et les innovations en matière de santé communautaire, et la contribution des ASC pour des services de santé de qualité accessible à tous seront animé. Il faut souligner aussi que la rencontre permettra par ailleurs aux différents participants de traiter des questions relatives à la redynamisation de la santé communautaire dans la sous-région, ainsi que les approches novatrices pour une pérennisation du rôle des ASC dans le système de santé des Etats. Les travaux ont été ouvert ce mardi par Mme Midamégbé AKPAKPO, Directrice de cabinet, représentant le ministre de la santé et de a l'hygiene publique au Togo.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…