Après quelques années de difficultés, l’Association Journaliste pour les Droits de l’Homme (JDHO) subit une profonde métamorphose afin d’appuyer le travail de défense et de protection des Droits de l’Homme au Togo par la presse.

La rencontre placée sous le theme: « Les médias face aux nouveaux défis des droits de l’homme » denote de l’état des exactions subies par les professionnels de la communication dans l’exercice de leur function.

« Pas de liberté sans liberté de la presse dit-on. Et sans liberté de la presse, pas de démocratie. La vraie démocratie repose sur le respect intrinsèque des Droits de l’Homme. Et c’est ce qui interpelle beaucoup plus les hommes et femmes de médias à s’engager pour défendre ces Droits qui sont quotidiennement violés. » a exhorté Richard AZIAGUE, Président du comité de coordination.

Les exactions sur les journalistes sont entre autre l’assassinat, l’enlèvement, le harcèlement, l’intimidation et des fois l’arrestation. La promotion de la sécurité des journalistes et la lutte contre l’impunité de ceux qui les agressent sont dorénavant des éléments phare de l’action du sieur AZIAGUE et son équipe visant à soutenir la liberté de la presse dans tous les domaines.

Le comité de coordination installé, place au travail. Déjà l’équipe enregistre les nouvelles adhésions et  prévoit planifier les activités avec un calendrier bien indiqué.

“Monsieur le président sortant de JDHO, Vous en avez fait et aujourd'hui, vous donnez l'occasion à une nouvelle génération de jeune journalistes engagés et dynamiques de la presse togolaise pour continuer ce que vous et votre bureau aviez commencé.  Soyez rassuré, la mission sera accomplie. La presse à travers JDHO fera sa part.” A promis M. AIAGUE à son successeur Carlos KETOHOU.

Rappelons que la cérémonie a enregistré la presence du représentant du Président de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), Abass Issaka, du représentant de la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC), Sabi Kassere, du président de la Coalition Togolaise des Défenseurs Droits Humains (CTDDH), Bonaventure N'Coué Mawuvi. Le comité de coordination va travailler durant deux ans pour organiser une assemblée générale.

 

Composition du comité de coordination:

 

Président: M. Richard AZIAGUE

Vice-Président: M. Midodzi AZIATO

Secrétaire général, chargé à la communication: M. Ambroise DAGNON

Secrétaire général, chargé à l’organisation: M. Patrick DEGBEVI

Trésorière: Mme Diane OLOBI

1er Conseiller: M. Gabriel Kpakpo BLIVI

2e Conseiller: M. Teddy AYIKA

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…