Ouf de soulagement dans le monde entrepreneurial togolais. Faure Gnassingbé a annoncé mercredi des mesures pour soutenir les entreprises en particulier les PMI/PME affectées par les conséquences de la pandémie ; avec en ligne de mire une attention spéciale à l’endroit des jeunes entrepreneurs qui viennent de lancer leurs activités, et ce, de manière courageuse.

Aux grands maux, les grands remèdes, le Chef de l’Etat a aussi annoncé la création d’un Fonds National de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA.

Le Togo est un bon élève en matière de création d’entreprises. Le rapport de Janvier-Décembre 2019 publié en janvier 2020 par le Centre de Formalité des Entreprises (CFE) indique 7844 entreprises enregistrées par des personnes physiques et 3638 par des personnes morales. (80% des entreprises ont été créées par des Togolais)

Et le Togo qui a fait des efforts avant de retrouver cette position saluée aujourd’hui par d’éminentes personnalités et instituions ne compte plus retourner à la case de départ

Avec le nouveau Fonds crée, les pouvoirs publics veulent partir des objectifs fixés par le Plan national de développement pour mettre en place des mesures spécifiques d’accompagnement pour soutenir la production agricole et assurer l’autosuffisance alimentaire dans notre pays.

« La réflexion est également en cours avec le secteur privé en vue de l’adoption de mesures de soutien à la consommation, à la production et à la sauvegarde de l’emploi.

J’ai, dès à présent, demandé au gouvernement d’étudier la situation fiscale des entreprises au cas par cas, notamment celles qui sont les plus exposées aux conséquences de la crise ».

Les entrepreneurs peuvent reprendre le chemin du travail car le Chef de l’Etat leur a balisé la voie de leur autonomisation.

Au cours de son message à la nation, faut-il le rappel, le chef de l’Etat pris plusieurs dispositions pour lutter contre la propagation du coronavirus et sauver les populations. On note, entre autre, l’état d’urgence sanitaire pour 3 mois, la revue des horaires de travail, un « couvre-feu » à compter du 2 avril de 19h à 6h du matin et l’opérationnalisation d’une force mixte de 5000 hommes pour l’application des mesures.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…