Environs 700 piroguiers et pêcheurs du littoral de la côte togolaise prennent part du 16 au 30 septembre 2020 à une séance de sensibilisation sur la sécurité de la navigation maritime et les mesures prises par le gouvernement afin de les protéger contre les accidents de mer.

Cette rencontre doit son organisation au Ministère des Infrastructures et des Transport (MIT) à travers la Direction des Affaires maritimes (DAM) qui, dans le strict respect des mesures barrières et de la distanciation sociale de lutte contre la  Covid-19,  va conduire la Direction des Affaires(DAM) dans les zones de pêche   telles que : Adisenou, Kodjoviakope, Kpogan, Kodokondji, Ablogame, Avepozo, Port de pêche de Lomé, Hounocope, Kpeme.

Selon l’agenda défini par les organisateurs des sujets comme  le respect des mesures de sécurités dans les différentes zones et au port de pêche de Lomé, l’utilisation des outils de  sécurité en mer, l’importance de la formation en sauvetage et le recensement des piroguiers et leurs embarcations seront abordés avec les bénéficiaires.

En se référant toujours au document, l’étape des zones d’Adisenou et kodjoviakope a eu lieu respectivement le mercredi 16 Septembre et le Vendredi 18 Septembre 2020.

Conduite par le Directeur des Affaires maritimes, Monsieur Matchonnawè BAKAI, l’équipe de sensibilisation est composée des agents de la Direction de la Pêche et de l’Aquaculture, de la Préfecture Maritime et de la Brigade Maritime.

Selon le Directeur des Affaires Maritimes, des évènements malheureux sont survenus récemment au Port de Pêche de Lomé entrainant des pertes en vie humaine. Voilà pourquoi le gouvernement a initié cette tournée du 16 au 30   septembre 2020 pour sensibiliser les pêcheurs et les propriétaires de pirogues sur la nécessité de respecter les mesures de sécurité dans l’exercice de leur métier.

Des agents de la direction des affaires maritimes, de la préfecture maritime, de la brigade maritime et  de la direction des pêches et de l’aquaculture ont  tour à tour abordé des sujets spécifiques tels que : les mesures de sécurité individuelles et collectives en mer ; la pose des balises et l’immatriculation des pirogues ; les bonnes pratiques de pêche, l’importance des informations météorologiques pour le pêcheur,  les mesures à respecter à l’approche des navires,  l’hygiène et l’assainissement au Port de Pêche de Lomé.                                                                             

Pour le Directeur des Affaires Maritimes, il s’avère nécessaire que les pêcheurs respectent les mesures de sécurité individuelles et collectives pour la sauvegarde de leur vie et le succès de leurs activités. Ces mesures de sécurité passent par l’utilisation des matériels de pêche adéquats à savoir : des gilets spécifiques, des casques, des gants, des bouées, des balises et  un minimum d’éclairage.

La surcharge sur les pirogues et le port d’armes en mer est à proscrire selon la chef  division  sécurité  maritime et protection de l’environnement marin de la Direction des Affaires Maritimes. Mme TEBIE Salamatou a, également, attiré l’attention sur les poses de balises puis l’immatriculation des embarcations de pêche afin que les pirogues en mer ne soient confondues aux pirates.

Les communications de cette tournée de sensibilisation se sont poursuivies avec l’intervention de la représentante de la Direction des Pêches et de l’Aquaculture. Elle  a saisi l’occasion pour insister sur les bonnes pratiques de pêche afin de préserver l’environnement et l’écosystème marins. Elle a invité les pêcheurs à utiliser les filets de pêches recommandés et observer de temps en temps un repos biologique afin de permettre aux espèces de se reproduire.                                                        

Toujours sur la protection de l’environnement, la Direction des Affaires Maritimes   a attiré l’attention des pêcheurs sur la pollution de la mer par l’usage des produits chimiques et les sachets plastiques. A cet effet, un don de poubelles, à titre symbolique pour rendre la plage salubre, a été fait par la Direction à la communauté des pêcheurs des deux localités.

Outre les bonnes pratiques et les mesures de sécurité, le pêcheur doit maîtriser la météo en mer avant d’embarquer dira le représentant de la Préfecture Maritime aux pêcheurs.  Les données crédibles seront donnés aux pêcheurs en temps réels afin d’éviter des incidents en haute ou basse marrée a-t-il indiqué.  

Le commandant de la  brigade maritime a, quant à lui,  prévenu les pêcheurs des risques qu’ils  encourent en se rapprochant des navires au mouillage. Ainsi, a-t-il poursuivi, qu’il est interdit aux pêcheurs de s’approcher des navires à moins de 300 m pour éviter aux commandants des navires de lancer de fausses alertes aux pirates.

Le respect des bonnes pratiques en mer par les pêcheurs permettra de rassurer les navires marchands et leurs équipages de la sureté dans les eaux togolaises.  Dans cette optique, le gouvernement togolais soucieux de mieux gérer l’activité maritime, a mis en place des textes juridiques notamment la loi n° 2016-028 du 11 octobre 2016 portant code marchande et l’arrêté ministériel instituant des plaques d’immatriculation obligatoires pour tout engin flottant non soumis aux conventions de l’Organisation maritime internationale. Sur le plan infrastructurel et des capacités, le gouvernement a construit le nouveau port de pêche moderne de Lomé, fruit d’une coopération financière et technique  avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). La pêche artisanale qui contribue au PIB du secteur agricole à plus de 4,5% est une activité qui s’inscrit dans le Plan National de Développement (PND) 2018-2022 lancé par le gouvernement qui entend faire du Port Autonome de Lomé un hub logistique de la sous-région.

Le délégué des pêcheurs d’Adisenou, Mr. AZE a, au nom de ses pairs, remercié les organisateurs de cette sensibilisation et les rassure que leur message n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. Même son de cloche chez les bénéficiaires de Kodjoviakope. Ils ont souligné que les pêcheurs deux localités respectent déjà certaines des mesures notamment le maillage des filets. Cependant déplore-t-ils les mauvaises pratiques qui se font toujours au Port de Pêche de Lomé et sur des pirogues venant du Ghana. Ils  sollicitent à cet effet  que  les autorités prennent des dispositions pour amener tout le monde à respecter les mesures recommandés.

Cette tournée ainsi démarrée se poursuivra également dans les autres zones  selon un calendrier bien aménagé.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…