Les résultats des pays dont le Bénin, la Guinée, le Niger et le Togo qui ont bénéficié de la phase additionnelle du PPAAO-1C ont été jugés au-delà des attentes fixés par les partenaires.

L’information a été donnée au cours de la réunion de synthèse des missions d’appui dont l’objectif est de partager les acquis de la mise en œuvre du PPAAO et de s’accorder sur les dispositions d’une  bonne clôture du programme en fin décembre 2019.

Ces résultats significatifs du PPAAO dans la sous-région ont largement dépassé les indicateurs et font du programme, un modèle de projet réussi; s’en est réjoui Dr Abdou TENKOUANO, Directeur Exécutif du CORAF lors de son intervention tout en félicitant tous les acteurs impliqués pour l’atteinte de ces résultats édifiants.

Important programme régional mis en œuvre dans 13 pays de la CEDEAO et coordonné par le CORAF, le PPAAO est conçu pour appuyer la génération et la diffusion des technologies améliorées, le PPAAO s’est fixé comme objectif de développement d’accélérer l’adoption des technologies améliorées des filières prioritaires agricoles des pays bénéficiaires du programme.

Il a ainsi contribué, en 11 ans d’exécution, à toucher environ 45 millions de bénéficiaires directs dont 45% de femmes, générer plus de 230 technologies induisant une augmentation de rendement de 30% pour les céréales et de 150% pour les tubercules, le riz, les fruits et les légumes. Les technologies générées ont  été adoptées par environ 4,2 millions de transformateurs et d’agriculteurs sur plus de 7 millions d’hectare avec la formation de plus de 1000 jeunes scientifiques.

Une équipe de la coordination nationale du PPAAO-Togo et cadre du ministère de l’agriculture prend part à cette réunion pour présenter les performances globales du projet avec, à l’appui, un succes story sur le système de riziculture intensive (SRI) qui a été projeté. Une présentation succincte a été faite par le coordonnateur du projet mettant l’accent sur les approches du MIFA dans la diffusion des technologies en vue de réduire la pauvreté en milieu rural.

Le Tchad qui ne fait pas partir du PPAAO 1C-FA prend aussi part à la réunion synthèse en vue de profiter de l’expérience du PPAAO et de partager le projet de renforcement de la résilience climatique et de la productivité agricole durable (ProPAD), un projet financé à hauteur de 44,6 millions dollars USD pour 5 ans (2019-2023) et qui sera mis en œuvre dans 3 provinces du pays.

La réunion qui prend fin jeudi, pour rappel, a été démarrée à Abidjan le 19 novembre le Directeur de Cabinet du ministre Ivoirien de l’agriculture ; cérémonie au cours de laquelle une minute de silence a été observée en mémoire de feu Abdoulaye Toure, chargé du programme à la Banque mondiale (TTL), rappelé à Dieu en juin 2019.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…