Les Nations Unies sont à la quête de la quiétude pour permettre au monde de connaitre vraiment son développement. Elles célèbrent le 21 septembre de chaque année la paix dédiée particulièrement à l'absence de guerre, qui doit se manifester par un cessez-le-feu dans les zones de combat.

Cette année, toutes les énergies seront mobilisées autour de l’action climatique.

« Aujourd’hui, la paix est confrontée à un nouveau danger : l’urgence climatique, qui menace notre sécurité, nos moyens de subsistance et notre vie. C'est pourquoi cette année, la Journée internationale de la paix sera placée sous le thème de l’action climatique. C'est aussi pourquoi j’ai convoqué un Sommet Action Climat. Il s’agit d’une crise mondiale » s’inquiète António Guterres, Secératiare général de l’ONU dans son message de circonstance rendu public le 20 septembre par la branche togolaise du système des nations unies.

L’émissaire onusien croit fermement à l’union des efforts de tous pour  faire de la planète un lieu de paix, de prospérité et de sécurité pour les générations actuelles et à venir.

« En cette Journée internationale de la paix, je demande vivement à chacune et à chacun d’entre vous : de prendre des mesures concrètes pour lutter contre les changements climatiques ; et d’exiger de vos dirigeants qu'ils en fassent de même.    Nous pouvons et nous devons gagner cette lutte. » exhorte t’il.

La mission des nations unies, pour rappel, est de pacifier le monde. Loin de résumer cette  quête perpétuelle à l’absence de la guerre, elles apportent toutes leurs expertises et mobilisent leurs réseaux pour donner des réponses idoines à des situations urgentes pour que la cohésion sociale revienne.

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…